Christian Louboutin : Person of The Year

Lors des 24th Annual Achievement Awards, les éditeurs du magazines Footwear News ont honoré les créateurs de chaussures. Christian Louboutin a été élu "Personnalité de l'année".
Il est d'ailleurs en couverture du magazine, dont  voici la photo :

Image and video hosting by TinyPic

Le site WWD lui a dédié un article :

Il est instoppable.

Alors que cette année a été difficile pour les marques de luxe, on a pu compté sur la signature glamour de Christian Louboutin. Sa diversité de clientes n'a jamais été plus évidente qu'en 2010. Alors que d'autres créateurs étaient obligés de réduire leurs équipes et leur collection, Louboutin a étendu son empire à travers le globe.

"C'est l'année de Louboutin depuis quelques années déjà" selon Ron Frash, président de Saks Fifth Avenue. "Il est devenu le roi de sa catégorie".

Le designer lui-même admet que 2010 a marqué une importante transition, la marque est devenue réelement mondiale avec l'augmentation du nombre de boutique. "La réalité est que j'ai maintenant un COO qui organise tout, et ça fait vraiment toute la différence", a confié Louboutin au magazine FN, "Mais à la fin de la journée, ce qui compte c'est que les chaussures se soient vendues".

Durant les 11 derniers mois, le créateur a ouvert 12 boutiques à travers le monde, à Beirut, Dallas, Dubai, Jeddah, Madrid et Tokyo. Selon le COO et GM Alexis Mourot, la compagnie a connu une croissance importante, le chiffre d'affaire a dépassé les 250 millions de dollars à la fin du mois d'aout.

Malgré son statut de star, Louboutin est resté humble, pas interessé par l'argent et la recherche de la gloire.
"Je fais ce que je fais parce que j'aime ça. Je ne fais pas ça pour gagner de l'argent". a dit le créateur lors d'un déjeuner à Londres le mois dernier. "Il se trouve que ma compagnie a du succès, et je ne vais pas dire que c'est déplaisant de pouvoir vivre de sa passion, mais mon but a toujours été de créer de belles chaussures et les voir portées par des gens qui les aiment".

Au Saks Fifth Avenue le mois dernier, 8000 clients ont choisi les Maralena comme la chaussure la plus sexy de l'année.

"Il se situe au dessus des autres grâce à son innovation en matière de design et son originalité dans l'utilisation des matériaux", explique Tracy Margoles, VP et DMM du rayon chaussure chez Saks.

Alors qu'il a fait parlé de lui depuis plusieurs années, Louboutin a construit son empire calmement. Il a ouvert sa première boutique à Paris en 1992. Peu après, à New York, il a montré ses chaussures dans le studio de Diane Von Furstenberg, qui est depuis devenue son mentor.

Image and video hosting by TinyPic
Christian Louboutin et Diane Von Furstenberg au 24th Annuel Achievement Awards

"Christian est comme mon petit frère. Nous parlons, voyageons ensemble, nous sommes des âmes soeurs et je l'adore. Il est talentueux, très intelligent, curieux et très compétiteur. Son succès n'est pas un accident."

Pour sa part, Louboutin remercie Diane Von Furstenberg de l'avoir aider à developper sa marque "Elle est très spécifique pour les chaussures, elle me donne des conseils important : c'est elle qui m'a dit que je devais avoir des classiques. Je changeais tout le temps de collection et je n'avais pensé aux classiques qui reviendraient à chaque années."

C'est avec l'ouverture de sa seconde boutique à New York, au 59 Horatio St, en novembre 2004 que son business aux Etats Unis s'est vraiment lancé.

Image and video hosting by TinyPic

"Je suis le genre de célébrité - si on peut m'appeler ainsi - avec laquelle il est facile de vivre. Les gens se réferrent à mon nom, mais ça ne veut pas dire qu'il me reconnaissent. Ca serait difficile pour moi d'avoir une vie comme celle des acteurs, où les gens les arrêtent dans la rue. On ne parle pas vraiment de moi, on parle de chaussures".

"Il n'y personne comme lui" dit Gwyneth Paltrow. "Ses chaussures sont sexy et pleines de joie"

Et même si il ne court pas après la célébrité, Louboutin considère que sa populatiré est une forme de  récompense. "Je suis récompensé quand je vois que, malgré le choix de chaussures à travers le monde, les célébrités choisissent encore de porter les miennes. Les chaussures sont un objet de désir. Je ne vais pas envoyer des tas de chaussures à une star pour qu'elle les porte. Le désir doit venir de la personne".

Et donc que réserve le futur au designer ? Sur ce sujet, il reste évasif "Il pourrait y avoir un moment où j'en aurais assez et voudrais faire quelque chose d'autre. Mes impulsions sont très importantes. Je ne dis jamais non pour toujours, mais je ne dis pas oui non plus."



Image and video hosting by TinyPic
Christian Louboutin lors des 24th Annual Achievement Awards


Share:

3 commentaires

  1. Congrats Mister, well deserved :)

    RépondreSupprimer
  2. cet homme mérite ce qui lui arrive. C'est un très beau succès et d'autant plus inattendu par les temps qui courent...

    RépondreSupprimer
  3. Christian Louboutin:
    http://www.blocdemoda.com/2010/11/domingo-de-lectura-entrevista-christian.html

    and: CHL at Buenos Aires
    http://www.blocdemoda.com/2009/12/christian-louboutin-paso-por-buenos.html

    RépondreSupprimer